1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à PENESTIN
  3. ralentissement des ventes dans toutes les régions au premier trimestre 2022

ralentissement des ventes dans toutes les régions au premier trimestre 2022

Publié le 29/04/2022

 

Auu niveau NAtiona, les achats de logements anciens réalisés par des particuliers ont reculé de 23.6 % au cours des 3 derniers mois, en glissement annuel. Et aucune région n’est restée à l’écart de cette chute des ventes, même si dans certaines régions l’activité paraît avoir un peu mieux résisté à la vague descendante.

Les ventes n’ont ainsi reculé que de l’ordre de 5 % dans des régions aussi différentes que l’Alsace, le Limousin, Midi Pyrénées et PACA. Et le recul n’est que de 10 % en Auvergne, en Languedoc-Roussillon et en Rhône-Alpes. Dans toutes ces régions différentes, tant par la taille des marchés que par les niveaux des prix pratiqués, la demande a en général moins souffert du resserrement du crédit qu’ailleurs.

En revanche, dans près de la moitié des régions la chute des ventes a été d’au moins 25 %. Tel est le cas dans le Centre, en Basse Normandie, Bourgogne, Bretagne, Champagne-Ardenne, Franche Comté, Haute Normandie, Ile de France, Lorraine et dans les Pays de la Loire. Là non plus la baisse d’activité n’est pas liée aux niveaux des prix : l’amplitude des prix au m² étant de 1 à près de 3.5 entre la Franche Comté et l’Ile de France. Mais partout, le choc qui perturbe la demande étant multifactoriel, le seul dénominateur commun reste l’enfoncement dans une crise prête à durer. 

Entre la hausse des taux des prêts immobiliers ( retour violent de l'inflation), l'anticipation d'une approche plus prudente des banques et les impacts de la guerre en Ukraine, les professionnels anticipent une baisse en terme d'activité, après ces dernières années qui ont marqué des records.

( source : seloger)

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous