1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à PENESTIN
  3. déclaration de revenus : quels travaux déduire de mes revenus fonciers ?

déclaration de revenus : quels travaux déduire de mes revenus fonciers ?

Publié le 09/05/2022
Si vous possédez un bien, en location nue un bien à usage d'habitation et que vous relevez ou avez opté pour le régime réel des revenus fonciers, vous pouvez inclure dans vos frais et charges déductibles des revenus fonciers, les travaux d'amélioration, de réparation ou d'entretien s'ils ont été payés au cours de l'année d'imposition.

Les dépenses d'amélioration s'entendent, de manière générale, de celles qui ont pour objet d'apporter à un immeuble un équipement ou un élément de confort nouveau ou mieux adapté aux conditions modernes de vie, sans modifier cependant la structure de cet immeuble.

L'installation initiale ou le remplacement par un équipement mieux adapté aux conditions modernes de vie sont considérés comme répondant aux conditions énoncées ci-dessus. On peut citer, par exemple, l'installation ou le remplacement du chauffage central, d'une salle d'eau, d'une cuisine aménagée, du raccordement au réseau de  tout-à-l'égout, d'un ascenseur ou d'une antenne collective de télévision.

Les dépenses de réparation et d'entretien s'entendent de celles qui correspondent à des travaux ayant pour objet de maintenir ou de remettre un immeuble en bon état et d'en permettre un usage normal, conforme à sa destination, sans en modifier la consistance, l'agencement ou l'équipement initial.

si vous avez opté pour le régime réel d'impostion, en cas de travaux importants, vous pouvez les imputer sur les revenus de même nature.  Si leur montant est plus important que vos revenus fonciers, vous pouvez imputer ce déficit sur votre revenu global, dans la limite de 10700 € ( le solde du déficit étant reportable sur les revenus fonciers  des années suivantes).

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous